IMG_6471

Le vieux jardin

Un petit brin d’osier qui penche
Un coucou raide et très curieux
Regardent la douce pervenche
Et une orchis aux mille yeux

La folle avoine se balance
Au poids d’un papillon joueur
Et le volubilis s’élance
A la conquête de sa fleur

Un pissenlit que le vent sème
Deux coquelicots tout confus
La marguerite des je t’aime
Un bouton d’or soleil diffus

Mon vieux jardin est en désordre
Les fleurs les idées éclosent
En liberté et sans astreindre
L’esprit et le corps s’y reposent

One Comment

  1. Répondre
    vassillia Chagourine 29 janvier 2017

    Bonjour Henri

    Une poésie simple et tendre , très imagée , comme celles qui firent les délices de mon enfance .
    Bien à vous .

    Virginie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *