Douceur blonde

Douceur blonde

Douceur blonde

Dans un escalier de pierres vénérables
Sur un simple muret s’appuyait une enfant
Cette petite fille intriguée se penchait
Dans une opalescence adorable
Pour voir en papillon un Tristan conquérant
S’enivrer d’une fleur au parfum plein d’attrait
L’azur se mariait à de fins cheveax blonds
La pose était exquise et aurait bien charmé
Un Renoir vieillissant aux talents si féconds
Qu’un tableau immortel resterait sublimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *