Toussaint

Toussaint

Toussaints de ma jeunesse vous vivez dans mon cœur
Je me revois enfant insouciant et tendre
Offrir au vieux tombeau quelque gerbe de fleurs
Sans connaître ses morts et sans trop bien comprendre

Depuis bien des cercueils ont mélangé leurs cendres
Les êtres que j’aimais sont parti sans retour
Leur souvenir surgit et je crois les entendre
Me chuchoter ce soir les mêmes mots d’amour

Ils sont tous là dressés dans leur suaire gris
Leur cohorte m’entoure et je garde le nom
Des preux ou des manants m’ayant donné la vie
Pour l’apporter au jour de la résurrection

Toussaints de ma vieillesse vous vivez dans mon cœur
J’enverrai des enfants insouciants et tendres
Offrir au vieux tombeau quelques gerbes de fleurs
En attendant le jour où je devrais m’y étendre .

2 Comments

  1. Répondre
    vassillia chagourine 9 novembre 2013

    Bonjour et merci pour ces vers sublimes de beauté et de mélancolie . Me donnez vous la permission de les partager en votre nom ?
    Je suis sous le doux charme de ces mots

    Vassillia

  2. Répondre
    Claude 10 novembre 2013

    Merci de l’avoir dit avec autant de délicatesse….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *