Amitié

L’amitié vient en tapinois
Sans qu’on s’en doute
Un mot un regard une voix
Sont clé de voûte

Dès qu’elle est lancée croyez moi
Elle va vite
Et ne s’arrête que parfois
Faute d’invite

Un jour le cœur se trouve épris
De tant de choses
Qu’il va vers ses nouveaux awamis
Offrir ses rosesi

C’est merveilleux d’être compris
Par ceux qu’il aime
Et l’on rend grâce à la vie
Plus qu’à soi-même

L’amitié meurt très lentement
Dans un sourire
Pour se quitter sur un serment
De bien s’écrire

On souffre un peu obscurément
Dans les soirs tristes
Quand l’ennui vient sournoisement
Dire j’existe

Puis passent passent les années
Hasard ou chance
On se revoit tout étonnés
Rires jouvence

Mais les roses qui sont fanées
Tombent aux silences.

One Comment

  1. Répondre
    Dany 9 novembre 2013

    une petite faiblesse pour celui-ci, très beau !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *